Comment gère-t-on un barrage hydro-électrique dans une rivière qui traverse trois provinces? Ou encore une série de panneaux solaires situés sur la frontière entre deux pays? Qui empêche les gens de se battre pour utiliser l’eau lorsque les niveaux de pluie sont faibles? En 2030, de nouvelles méthodes de production et de distribution d’énergie renouvelable peuvent traverser les frontières entre états. La gestion de ces systèmes exige la supervision d’un directeur régional de réseaux qui possédera à la fois des compétences techniques mais aussi une sensibilité sociale et politique.

Les responsabilités du directeur régional de réseaux se concentreraient autour de décisions difficiles visant à déterminer qui obtient quoi, quand ils peuvent l’avoir et combien ils vont recevoir.

Un directeur régional de réseaux travaille avec une équipe diversifiée pour établir, maintenir et exploiter des réseaux agissant comme sources d’énergie renouvelable. Les directeurs régionaux de réseaux doivent gérer des demandes de ressources qui se font concurrence. Si, par exemple, un réservoir qui fournit de l’eau potable pour plusieurs villes a des niveaux bas, quelqu’un doit prendre une décision pour tous ceux qui utilise l’eau. Les responsabilités du directeur régional de réseaux se concentreraient autour de décisions difficiles visant à déterminer qui obtient quoi, quand ils peuvent l’avoir et combien ils vont recevoir.

 

Exigences de l’emploi / Compétences requises

Comme certaines parties des fonctions du directeur régional de réseaux seront techniques, une expérience liée aux systèmes techniques à grande échelle serait utile. Toutefois, quelle que soit la formation du directeur – l’ingénierie, les langues étrangères, l’administration publique, la géologie, ou même la gestion des catastrophes – sa qualité la plus importante est la capacité d’équilibrer la résolution de problèmes avec des aptitudes sociales. Il doit être prêt et capable de gérer de nombreuses demandes et parfois des conflits entre parties.