Un taux de chômage élevé chez les jeunes signifie que les chercheurs d’emplois doivent savoir ce que les employeurs apprécient le plus

Alors que les étudiants des collèges et des universités s’inquiètent de ne pas pouvoir trouver un emploi après l’obtention de leur diplôme dans un marché extrêmement concurrentiel, il n’a jamais été aussi important pour eux de savoir ce qui les distinguent de la concurrence.

Dans une étude exhaustive, le Collège George Brown a demandé à des employeurs des secteurs d’activité couverts dans ses programmes quelles étaient leurs pratiques d’embauche courantes et les compétences qu’ils prisaient par-dessus tout. Les résultats sont les tout derniers dans une série d’études de recherche qui a débuté en 2008, dans lesquelles 1000 employeurs de la région du Grand Toronto ont aidé le collège à repérer les tendances à court et à long terme afin de pouvoir mieux préparer les étudiants à devenir des candidats de choix lorsqu’ils entameront leurs carrières.

Les étudiants pourraient être surpris de savoir ce que les employeurs valorisent le plus alors qu’ils s’apprêtent à se faire concurrence pour obtenir ces postes très recherchés. Bien que les employeurs aient été francs en ce qui a trait à la diminution des possibilités d’emplois pour les nouvelles recrues dans l’année à venir, ils ont également été très instructifs sur la façon dont les étudiants peuvent se démarquer. En examinant l’année à venir, les employeurs ont dit qu’ils prévoyaient d’engager presque dix pour cent de moins de diplômés qu’il y a cinq ans. Ils ont aussi dit qu’ils embaucheraient plus d’employés à temps partiel et sous contrat et moins d’employés à plein temps et que, au cours des 15 prochaines années, un tiers de tous les emplois actuels seraient probablement remplacés par la technologie.

 

Cela signifie que l’étudiant perspicace qui aspire à faire passer son CV en haut de la pile doit accomplir des actions spécifiques pour se distinguer des autres candidats. La recherche de George Brown révèle sept stratégies claires pour s’attirer les faveurs de futurs employeurs :

 1.     Sachez où sont les emplois

  • Poursuivez une carrière qui est en demande. Selon des employeurs de divers secteurs, les domaines les plus prometteurs pour trouver un emploi sont la technologie informatique, la gestion des affaires, le marketing, les arts culinaires, l’ingénierie, les finances et la comptabilité.

2.     Des aptitudes professionnelles pourraient vous procurer une entrevue, mais vous feront-elles obtenir l’emploi?

  • Lorsque des employeurs recrutent, ils s’attendent à ce que les candidats aient les compétences techniques requises dans leur champ d’études – vous n’obtiendrez même pas l’entrevue sans cela. Mais pour vous démarquer de vos concurrents, vous devrez aussi posséder les compétences générales que les employeurs prisent, comme une éthique de travail rigoureuse, une aptitude à la communication, la capacité de résoudre des problèmes et de fournir un service à la clientèle.
  • En fait, les employeurs évaluent à présent les « aptitudes en relations humaines  » comme étant l’attribut le plus important chez les nouveaux diplômés recrutés, suivies de près par une éducation qui intègre l’expérience en milieu de travail. Contrairement à l’opinion publique, c’est l’absence de ces qualités qui créent le plus grand manque de compétences – et non pas les compétences techniques afférentes à un secteur spécifique.
  • La capacité de fournir un service à la clientèle et de résoudre des problèmes est considérée comme étant ce qui manque le plus chez les nouvelles recrues, et les étudiants sont encouragés à développer ces compétences afin de mieux se positionner.

3.     Ce n’est pas simplement ce que vous faites, mais la façon dont vous le faites.

  • Les employeurs avancent que les qualités qu’ils estiment le plus incluent la fiabilité, la confiance, la responsabilité, une capacité à travailler en coopération avec les autres, à savoir écouter et à poser des questions pour comprendre et apprécier le point de vue des autres.

4.     Prenez des initiatives avant l’obtention de votre diplôme

  • N’attendez pas d’être à la recherche de travail pour prendre des mesures spécifiques qui vous mettront en valeur auprès des employeurs. Par ordre d’importance, ils nous disent qu’ils favoriseraient des étudiants qui : 1) respectent les échéances pour remettre leurs devoirs; 2) prennent la parole lors d’événements ou dans les clubs d’étudiants; 3) gèrent une entreprise étudiante ou ont lancé leur propre entreprise; 4) agissent en tant que coach ou tuteur; ou 5) participent à des laboratoires géré par le corps professoral ou par des étudiants, à des cliniques, des restaurants ou des entreprises qui fournissent des services au public.

5.     Ne surestimez pas l’université

  • Alors que l’université demeure un excellent choix, les employeurs nous disent qu’ils prévoient d’embaucher plus de diplômés du collège que de l’université cette année, et la moitié d’entre eux disent qu’ils emploient plus de diplômés collégiaux qu’auparavant.
  • Ils sont également satisfaits de la qualité des diplômés collégiaux et universitaires.
  • Plus de diplômés du collège manifestent les attributs d’emplois que les employeurs apprécient le plus, mais les diplômes universitaires ont toujours plus de poids. Obtenez les titres de compétences que l’employeur de votre choix recherche pour le poste que vous convoitez et élargissez vos connaissances au fil du temps, selon le besoin.

6.     Mettez un pied dans la porte

  • Les employeurs apprécient davantage les stages pratiques et les programme coopératifs que les études en classe. Alors assurez-vous de sélectionner un collège ou une université qui vous donnera la possibilité d’acquérir une expérience précieuse qui comptera envers vos attestations d’études et qui montrera à votre futur employeur que vous comprenez la routine en milieu de travail.
  • Les employeurs nous ont dit qu’ils n’appréciaient pas seulement les étudiants qui venaient à eux munis d’une expérience gagnée sur le terrain, mais qu’ils organisaient aussi plus de 10 pour cent de stage pratiques de plus pour les étudiants en 2015 qu’ils ne l’avaient fait en 2010.

7.     Soignez votre profil en ligne!

  • Bien que les entrevues et les vérifications de références demeurent le moyen le plus usuel pour les employeurs d’évaluer les candidats, l’autre méthode presque aussi commune est de vérifier les profils de ceux-ci dans les médias sociaux et dans les communications. Faites attention à ce que vous-même et les autres affichent en ligne!

 

 

L’étude du Collège George Brown de 2015 sur les tendances des employeurs a été menée parmi un échantillon représentatif de 852 employeurs de la région du Grand Toronto incluant des professionnels des ressources humaines (45 %) et des cadres hiérarchiques (55 %) dans une diversités de secteurs d’activités incluant les arts, les divertissements, la culture et les arts du spectacle, les affaires, les services communautaires et l’éducation préscolaire, la construction, l’ingénierie et l’architecture, les sciences de la santé, les services hôteliers et les arts culinaires, la technologie de l’information et informatique. La composition des répondants incluait ceux de la ville de Toronto (57 %) et ceux de la région du Grand Toronto (43 %) ainsi qu’un mélange de sociétés de petite, moyenne et grande tailles (79 % de taille moyenne ou grande). Les entrevues et les sondages ont été effectués durant l’été de 2015.