Certaines industries de longue date, telles que les industries minières et de gaz naturel, connaîtront des changements importants d’ici 2030, à mesure que ces ressources se raréfieront. Cela signifie que l’extraction des ressources naturelles prendra une nouvelle forme. L’exploitation minière pourrait prendre une nouvelle direction et nous pourrions commencer à exploiter nos décharges (les sites où nos entreposons les déchets), afin de recycler autant de ressources que possible à partir de ce nous avons jeté – les fonctions d’un spécialiste en ressources minières.

Les lieux où nous avons creusé des puits pour trouver des produits pétroliers ou de gaz devront faire l’objet d’un travail de réhabilitation considérable, afin que les terres et les voies navigables soient restaurées à un état où les animaux, la végétation et même les humains puissent revenir. Les mineurs pourront également évoluer vers ces rôles de nettoyage. Bien que ces rôles puissent ne pas paraître particulièrement prestigieux, ce sont des postes qui conviendront à quelqu’un qui voudra se connecter avec la nature qui l’entoure, et voir les effets immédiats que son travail produira sur l’environnement.

L’exploitation minière pourrait prendre une nouvelle direction et nous pourrions commencer à exploiter nos décharges, afin de recycler autant de ressources que possible à partir de ce nous avons jeté.

Ce travail nécessitera probablement la participation et l’intervention des nombreuses collectivités des Premières Nations de partout au Canada. Les spécialistes en ressources minières devront faire preuve d’ouverture d’esprit afin de s’éduquer sur la protection des terres et l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Ils devront également être capables de combler l’écart entre les besoins de la communauté et de comprendre l’impact historique de l’extraction des ressources primaires sur les personnes qui résident dans la région.

 

Exigences de l’emploi / compétences requises

Les spécialistes seront des personnes robustes prêtes à passer beaucoup de temps à l’extérieur. Les spécialistes entrepreneurs pourront exploiter les sites de déchets négligés et les transformés en entreprises lucratives – ils deviendront les barons du parc à ferrailles de 2030. Ceux qui travailleront sur des sites nécessitant un nettoyage auront sans doute fait des études en sciences de l’environnement, et en gestion des ressources naturelles ou de la faune. Penseurs indépendants, ils aimeront la terre, verront l’écosystème dans son ensemble et comprendront comment rapprocher les communautés en vue de renouveler l’environnement.