D’ici 2030, de nombreux Canadiens auront quitté leur emploi en agriculture pour poursuivre d’autres carrières. De ce fait, le secteur de l’agriculture se verra obligé de trouver de nouveaux travailleurs. L’évolution démographique dans le monde en développement démontre que, dans de nombreux endroits, la population active est jeune – et avide de nouvelles possibilités.

Le nouveau système pour trouver, préparer et aider les immigrants à s’établir facilite le processus d’immigration au Canada, de la recherche d’emploi et de la mise en place d’une nouvelle vie pour les nouveaux arrivants.

Un recruteur d’autorisation d’emploi agricole travaille pour le compte du gouvernement canadien, pour combler les lacunes clés dans la population active canadienne actuelle. Les recruteurs sélectionnent avec attention, engagent et placent les meilleurs candidats immigrants dans des emplois. Le nouveau système pour trouver, préparer et aider les immigrants à s’établir facilite le processus d’immigration au Canada, de la recherche d’emploi et de la mise en place d’une nouvelle vie pour les nouveaux arrivants. Le programme fonctionne de manière similaire au programme de placement des nouveaux diplômés professionnels comme les infirmières ou les pharmaciens. De même que pour ces nouveaux diplômés qui tirent parti de mesures incitatives pour travailler dans des régions éloignées, les immigrants agricoles auront priorité pour venir s’installer au Canada en permanence.

 

Exigences de l’emploi / compétences requises

 

Les recruteurs d’autorisation d’emploi agricole sont de fins observateurs sociaux, se situant entre un conseiller en emploi et un conseiller culturel. Ce sont des communicateurs empathiques qui possèdent un sens aiguisé des affaires. Un sens de l’équité et le respect pour les autres cultures, ethnicités et modes de vie sont essentiels, étant donné que tous les recruteurs d’autorisation d’emploi seront en contact quotidiennement avec des personnes qui sont différentes.