En 2030, les populations de poissons sauvages sont sur le point de disparaître, bien que davantage de personnes dépendent du poisson comme source saine de protéines. Au lieu d’abandonner cette source de nourriture, de nouvelles méthodes de production comme les cultures aquaponiques, remplaceront le poisson que nous ne pouvons plus pêcher dans leur environnement sauvage naturel. Les cultures aquaponiques conjuguent la pisciculture et le jardinage, où les plantes poussent sur l’eau pour couvrir sa surface, tandis que les poissons vivent en dessous d’elles. Les plantes redonnent de l’oxygène à l’eau, et les poissons produisent des déchets qui fertilisent les plantes. Ce système est à petite échelle et nécessite moins de ressources et d’espace que l’élevage de poissons traditionnel.

De nouvelles méthodes de production comme les cultures aquaponiques, remplaceront le poisson que nous ne pouvons plus pêcher dans leur environnement sauvage naturel.

Les pisciculteurs aquaponiques pourront installer des opérations presque partout. Cette importante qualité fait que les installations de cultures aquaponiques constitueront une méthode populaire de procurer de la nourriture dans le Nord du Canada and dans les autres communautés éloignées. En 2030, les cultures aquaponiques contribueront en grande partie aux régimes alimentaires de populations isolées ou difficiles à atteindre.

 

Exigences de l’emploi / compétences requises

Les pisciculteurs aquaponiques forment une nouvelle génération de fermier et de grand éleveur. Pouvoir prendre soin d’animaux et de plantes sera très important dans ce rôle. Avoir les doigts verts et aimer les plantes seront également des qualités utiles. Un pisciculteur bien organisé et vigilant sera capable de produire de gros rendements pour nourrir sa communauté.