Agroécologiste

agroeculturist_900x540

Dans la ferme terrestre de l’avenir des arbres et des arbustes croîtront parmi des cultures pour créer des microclimats bénéfiques. Des irrigations solaires au goutte-à-goutte amèneront l’eau directement à la racine des plantes, évitant les ruissellements qui emportent la terre, les substances nutritives et les engrais précieux à l’heure actuelle.  La culture intercalaire (planter deux récoltes ou plus non concurrentielles proches l’une de l’autre) tirera le meilleur parti de la lumière du soleil, de l’eau et des éléments fertilisants disponibles. Des engrais verts, des plantes à croissance rapide déracinées ou fauchées que l’on laisse se dessécher en paillis aideront à prévenir l’érosion et à remplacer les substances nutritives du sol. Et les « mauvaises herbes » seront stratégiquement entrelacées parmi les champs de récoltes pour attirer les insectes bénéfiques et éloigner les nuisibles.

En tant qu’agroécologiste, vous contribuerez à la restauration de l’équilibre écologique tout en nourrissant et en alimentant la planète en carburant. Les agroécologistes collaboreront avec les fermiers pour concevoir et gérer des écosystèmes agricoles dont les éléments (les plantes, l’eau, les substances nutritives et les insectes) travailleront de concert pour créer des moyens efficaces et soutenables de produire la nourriture et les cultures pour biocarburants écologiques de l’avenir.

Les agroécologistes travailleront aussi avec des spécialistes en ré-ensauvagement pour réintroduire les espèces indigènes  et la biodiversité afin de réparer les dégâts causés par les techniques agricoles néfastes à l’écosystème du passé.

Exigences de l’emploi / Compétences requises

Vous aurez besoin d’un diplôme de premier cycle en agroécologie qui vous enseignera comment les plantes, les sols, les insectes, les substances nutritives, l’eau et le temps interagissent les uns avec les autres pour créer des systèmes vivants dans lesquels des aliments d’origine agricole sont cultivés. Vous apprendrez aussi quelles sont les technologies et les méthodes utilisées pour produire de la nourriture d’une manière durable. Votre travail peut aussi vous mener à poursuivre des études de cycles supérieurs (comme une maîtrise ou un doctorat) qui pourraient aboutir à une carrière dans l’enseignement ou la recherche.