Les besoins en matière de santé des Canadiens sont en cours de changement. Les professionnels de la santé de l’avenir devront prendre en charge une population canadienne plus vaste et plus âgée, et fonctionner avec des budgets plus serrés. Pour faire face à ces défis de plein front, notre système de soins de santé doit évoluer afin d’être plus efficace, tandis que le rôle des infirmières autorisées (IA) du Canada doit s’élargir pour mieux refléter leurs connaissances et compétences spécialisées.

Les IA procurent déjà des soins aux Canadiens axés sur le patient et fondés sur les faits. Des études ont régulièrement montré que les soins fournis par les IA produisent de meilleurs résultats chez les patients. Si nous avons l’intention de maintenir un système de soins de santé solide, sans but lucratif, financé par les pouvoirs publics, qui représente un modèle pour le monde entier, nous devons utiliser pleinement les compétences des IA du Canada.

À quoi va donc ressembler le système de soins de santé en 2030? D’abord et avant tout, les soins de santé représentent un droit humain, et non pas un privilège. Ils doivent être accessibles à tous, indépendamment des moyens financiers ou de la situation géographique. En 2030, un système de soins de santé efficace emploiera davantage d’IA par population. Avec une augmentation de leurs fonctions et de leurs responsabilités, elles veilleront à offrir un accès le jour même à tous les Canadiens. Les infirmières praticiennes (IP) hautement qualifiées pourront tenir leurs propres cliniques de soins primaires et rationaliser l’expérience du patient.

Permettre aux IA de donner leur pleine mesure signifie que les Canadiens en auront plus pour leur argent. En 2030, Les IA de partout au pays poseront des diagnostics sur les maladies des patients, prescriront des médicaments et commanderont les tests nécessaires. Les patients auront accès au professionnel de la santé approprié au niveau de soins dont ils ont besoin, au bon moment et au bon endroit – plus près de leur domicile.

Les services de soins de santé en 2030 ne seront pas limités aux hôpitaux et aux cliniques de soins primaires. De nombreuses IA apporteront leur expertise directement chez les patients alors que la population vieillissante du Canada utilisera de plus en plus les soins au domicile comme leur option privilégiée. Soigner les patients à domicile aura un bon rapport coût/efficacité, réduira la pression placée sur nos hôpitaux, et permettra aux personnes âgées du Canada de vivre de manière indépendante en tant que membres dynamiques de leurs communautés.

Les efforts pour maintenir les Canadiens en bonne santé doivent commencer bien avant qu’ils ne tombent malades. Les IA en 2030 joueront des rôles de premier plan dans la promotion de la santé et la prévention des maladies. Elles continueront de promouvoir activement une politique publique favorable à la santé pour veiller à ce que tous les Canadiens aient un logement adéquat et des emplois convenablement rémunérés, parce qu’elles seront conscientes du lien entre les conditions sociales et la santé. Étant donné qu’un système de soins de santé ne peut pas fonctionner sans un   environnement sain, les IA en 2030 continueront à promouvoir l’importance de la nourriture saine et de l’eau potable, de l’air propre, et des pratiques environnementales  durables — tout comme le fait la génération actuelle d’infirmières.

Les IA de 2030 se feront les championnes de tous les aspects de la santé. Leur expertise guidera notre système de soins de santé dans son évolution, et maintiendra les Canadiens en meilleure santé à l’intérieur et à l’extérieur des hôpitaux.