Le monde des choses physiques vit un genre de perturbation semblable à celle que l’espace en ligne a connue au cours de la dernière décennie. Il est de plus en plus facile de prototyper, de concevoir, de lever des fonds pour financer l’innovation et de distribuer des objets matériels, dans le contexte notamment de l’avancement de la technologie tridimensionnelle. Nous entrons dans une nouvelle ère de fabrication sur demande; le genre de micro-production que l’humanité n’a jamais vue auparavant. Il est déconcertant juste de commencer à envisager l’incidence de tout cela, même dans dix ans d’ici.

Lorsque vous vous enseignez comment fabriquer les choses et que vous apprenez comment elles fonctionnent – à tous les niveaux – par l’entremise d’une expérience pratique ou auprès d’autres personnes, vous devenez un Maker (quelqu’un qui fabrique). Vous n’êtes plus simplement un consommateur. Vous apprenez à résoudre des problèmes et à maîtriser une vaste diversité de machines, d’outils et de nouvelles technologies excitantes. Les Makers assemblent toutes les pièces pour réaliser une idée.

Ces nouveaux outils et technologies ont élargi la variété des possibilités de contenu sur Internet, ce qui a contribué à l’évolution du domaine des communications numériques. La démarcation entre le marketing, les relations publiques, la publicité, les communications numériques et traditionnelles s’efface petit à petit. Je pense que l’avenir des communications appartient à des marques audacieuses qui connaissent bien leur description narrative et défendent ce qui les rend uniques. La narration par l’entremise de plateformes multiples, d’excellentes expériences de clients et les innovations n’ont jamais été aussi critiques.

Les experts en communications ont besoin de tout cela de nos jours : la rédaction, l’édition de vidéos, l’édition de photos, des compétences en HTML et en programmation, la conception pour le numérique et pour l’impression, une maîtrise solide de l’expérience de l’utilisateur et des principes fondamentaux de l’architecture de l’information, ainsi que la planification d’événements. Il nous faut aussi posséder d’excellentes compétences en gestion de projet, une compréhension approfondie des tendances du secteur d’activité, un œil et une aptitude pour les données, les ressources analytiques pour mesurer les effets et la capacité d’innover et d’apprendre vite de nouvelles compétences.

La communauté des Makers et la culture faites-le vous-même viennent juste d’émerger des franges, prêtes pour une grande écoute. J’aime l’idée que des personnes construisent des robots sur leur table de cuisine et jouent avec un Raspberry Pi. J’aime le fait que de plus en plus de gens se passionnent pour l’éclairage LD et le soudage. Tout comme la façon dont la publication sur Internet a été démocratisée par des personnes qui bricolaient avec HTML, le processus de la fabrication va lui aussi se démocratiser alors que nous reprenons goût à confectionner des choses.